Pièce par pièce

Après cela, il égorgea l'holocauste et les fils d'Aaron lui apportèrent le sang qu'il fit sauter autour de l'autel. Et l'offrande brûlée elle-même était littéralement coupée en morceaux avec sa tête et brûlée sur l'autel.
3. Moses 9, 12 - 13 (traduction en zurichois)

Quand je songe à donner mon cœur au Seigneur, cela semble trop léger et il me semble que parfois nous sommes trop légers. Nous disons: "Seigneur, je te donne mon cœur, tu peux l'avoir" et nous pensons que c'est tout ce qu'il faut. Je veux vous montrer que le verset ci-dessus sur la repentance contient un message que Dieu veut nous donner également.
Si nous disons parfois au Seigneur, ici tu as mon coeur, alors c'est comme si on le lançait devant lui. Ce n'est pas ce que cela veut dire. Lorsque nous le faisons ainsi, nos remords sont très flous et nous ne nous détournons pas consciemment de l'acte pécheur. Nous ne jetons pas simplement un morceau de viande sur le gril, sinon il ne serait pas frit uniformément. Il en va de même avec notre cœur pécheur, nous devons clairement reconnaître ce dont nous devons nous détourner.

... l'offrande brûlée a été littéralement coupée en morceaux avec la tête et brûlée sur l'autel.
Remarquez que les deux fils d'Aaron ont transmis le sacrifice à leur père peu à peu. Ils n'ont pas simplement déposé l'animal abattu sur l'autel dans son ensemble. Nous devons faire la même chose avec notre sacrifice, avec notre cœur. Au lieu de dire: "Seigneur, tu as mon coeur", nous devrions laisser à Dieu les choses qui polluent notre coeur. "Seigneur, je te donne mes commérages, je te donne mes convoitises dans mon coeur, je te laisse avec mes doutes". Lorsque nous commençons à donner notre cœur à Dieu de cette manière, il l'accepte comme un sacrifice. Toutes les mauvaises choses dans nos vies se transformeront alors en cendres sur l'autel, que le vent de l'esprit chassera.

prière:

Père, je t'amène petit à petit, l'un après l'autre, jusqu'à ce que tu aies tout, Amen

par Fraser Murdoch,
Prédicateur du WKG en Ecosse


pdfPièce par pièce