Pour accomplir la loi

363 respecte la loi«Es ist tatsächlich reine Gnade, dass ihr gerettet seid. Ihr selbst könnt nichts dazu tun, als im Vertrauen anzunehmen, was Gott euch schenkt. Ihr habt es nicht durch irgendein Tun verdient; denn Gott will nicht, dass sich jemand vor ihm auf seine eigenen Leistungen berufen kann» (Epheser 2,8-9 GN).

Paulus schrieb in Römer 13, 10 «Die Liebe fügt dem Nächsten nichts Böses zu; so ist nun die Liebe des Gesetzes Erfüllung» (Zürcherbibel). Es ist interessant, dass wir von Natur aus dazu neigen diese Feststellung umzudrehen. Besonders bei Beziehungen möchten wir wissen woran wir sind. Wir möchten klar sehen können, einen Massstab anlegen, wie wir zu den anderen stehen. Die Idee das Gesetz sei der Weg, um Liebe zu erfüllen, ist wesentlich leichter zu messen, einfacher zu handhaben, als die Idee, dass Liebe der Weg zur Erfüllung des Gesetzes ist.

Dans cette façon de penser, il y a le problème selon lequel une personne peut accomplir la loi sans aimer. Mais on ne peut pas aimer sans accomplir ainsi la loi. La loi donne des instructions sur la façon dont une personne qui aime se comportera. La différence entre la loi et l'amour réside dans le fait que l'amour fonctionne de l'intérieur, une personne est changée de l'intérieur; la loi, par contre, n'affecte que le comportement externe, externe.

C'est parce que l'amour et la loi ont des idées très différentes. Une personne guidée par l'amour n'a pas besoin d'instructions sur la façon de se comporter avec amour, mais une personne dirigée par la loi en a besoin. Nous craignons que sans principes directeurs forts, tels que la loi qui nous oblige à agir correctement, nous ne nous comporterons probablement pas en conséquence. Le véritable amour, cependant, n’est pas conditionnel, il ne peut être ni contraint ni forcé. Il est donné librement et reçu gratuitement, sinon ce n'est pas de l'amour. Ce peut être une acceptation amicale ou une reconnaissance, mais pas l'amour, car l'amour n'est pas une condition. L'adoption et la reconnaissance sont généralement conditionnelles et souvent confondues avec de l'amour.

Das ist der Grund weshalb unsere sogenannte «Liebe» so leicht überfordert wird, wenn die Menschen, die wir «lieben» unseren Erwartungen und Forderungen nicht genügen. Diese Art «Liebe» ist wirklich bloss Anerkennung, die wir je nach Verhalten geben oder zurückhalten. Viele von uns sind von unseren Eltern, Lehrern und Vorgesetzten auf diese Weise behandelt worden und oft behandeln wir gedankenverloren auch unsere Kinder so.

C'est peut-être pour cette raison que nous sommes si mal à l'aise à l'idée que la foi en Christ ait dépassé la loi. Nous voulons mesurer les autres avec quelque chose. Mais s'ils sont sauvés par grâce par la foi, ce qu'ils sont vraiment, nous n'avons plus besoin d'une balance. Si Dieu les aime malgré leurs péchés, comment pouvons-nous si peu les estimer et leur refuser l'amour s'ils ne se comportent pas selon nos idées?

Eh bien, la bonne nouvelle est que nous sommes tous sauvés par grâce uniquement par la foi. Nous pouvons être très reconnaissants pour cela parce que personne, à l'exception de Jésus, n'a atteint la mesure du salut. Remercions Dieu de son amour inconditionnel à travers lequel il nous rachète et nous transforme en la nature du Christ!

prière

Père céleste, vous êtes la loi vivante et l'amour vivant, parce que vous êtes l'amour de bout en bout. Nous ne voyons et ne montrons cet amour que partiellement parce que nous ne le voyons que partiellement. Aidez-nous à attendre le sacrifice de Jésus pour que nous puissions mieux comprendre le rôle de l'amour qu'elle tient dans notre ministère. Au nom de Jésus nous prions, Amen

par Joseph Tkack


pdfPour accomplir la loi