Viens boire

667 venez boire Un après-midi chaud, je travaillais dans le verger de pommiers avec mon grand-père quand j'étais adolescent. Il m'a demandé de lui apporter la cruche d'eau pour qu'il puisse avoir une grande gorgée d'Adam's Ale (signifie eau pure) pourrait boire. C'était son expression fleurie pour l'eau douce et plate. Tout comme l'eau pure est physiquement rafraîchissante, la Parole de Dieu anime nos esprits lorsque nous sommes en formation spirituelle.

Remarquez les paroles du prophète Isaïe : « De même que la pluie et la neige tombent du ciel et n'y retournent pas, mais qu'elles mouillent la terre et la rendent fertile et la font croître, de sorte qu'elle donne des graines à semer et du pain à manger, ainsi il devrait Parole qui sort de ma bouche, soit aussi : Il ne me reviendra pas vide, mais fera ce que j'aime, et il réussira ce à quoi je l'envoie » (Ésaïe 55,10-11).

Une grande partie de la région d'Israël où ces mots ont été écrits il y a des milliers d'années est pour le moins sèche. La précipitation signifiait non seulement la différence entre une mauvaise récolte et une bonne récolte, mais parfois entre la vie et la mort.
Dans ces paroles d'Isaïe, Dieu parle de sa parole, de sa présence créatrice face au monde. Une métaphore qu'il utilise encore et encore est l'eau, la pluie et la neige, qui nous donnent la fertilité et la vie. Ce sont des signes de la présence de Dieu. «Les cyprès devraient pousser au lieu des épines et des myrtes au lieu des orties. Et il sera fait au Seigneur pour la gloire et un signe éternel qui ne passera pas " (Ésaïe 55,13).

Cela vous semble-t-il familier ? Pensez à la malédiction lorsqu'Adam et Ève furent chassés du jardin d'Éden : « Tu t'en nourriras avec difficulté, le champ, toute ta vie. Il portera pour vous des épines et des chardons, et vous mangerez les herbes des champs " (Genèse 1: 3,17-18).
Dans ces versets, nous voyons le contraire de cela - la promesse de bénédictions et d'abondance, plutôt que plus de désert et de perte. Dans l'ouest en particulier, nos besoins sont plus que comblés. Pourtant, nous avons toujours la sécheresse, les épines et les chardons dans nos cœurs. Nous sommes dans un désert d'âmes.

Nous avons désespérément besoin de la pluie précieuse et du merveilleux renouveau de Dieu dans nos vies qui nous tombent dessus. La communauté, l'adoration et le service aux brisés sont des lieux nourrissants et fortifiants où nous pouvons rencontrer Dieu.

As-tu soif aujourd'hui ? Fatigué des épines qui poussent de la jalousie, des chardons qui poussent avec colère, du désert aride qui naissent des exigences, du stress, de la frustration et des luttes ?
Jésus vous offre de l'eau éternelle vivante : « Quiconque boit cette eau aura encore soif ; mais celui qui boit de l'eau que je lui donne n'aura pas soif pour l'éternité, mais l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillit dans la vie éternelle » (Jean 4,14).
Jésus est la source fraîche. Venez boire un peu de l'eau qui coule toujours. C'est ce qui fait vivre le monde !

de Greg Williams