Crucifié en Christ

Mort et ressuscité en et avec Christ

Tous les chrétiens, qu'ils le sachent ou non, ont une part dans la croix du Christ. Étiez-vous là lorsque vous avez crucifié Jésus ? Si vous êtes chrétien, c'est-à-dire si vous croyez en Jésus, la réponse est oui, vous y étiez. Nous étions avec lui même si nous ne le savions pas à l'époque. Cela peut sembler déroutant. Qu'est-ce que cela signifie vraiment ? Dans le langage d'aujourd'hui, nous dirions que nous nous identifions à Jésus. Nous l'acceptons comme notre Rédempteur et Sauveur. Nous acceptons sa mort comme paiement de tous nos péchés. Mais ce n'est pas tout. Nous acceptons aussi - et partageons - sa résurrection et sa nouvelle vie !


Traduction de la Bible "Luther 2017"

 

«En vérité, en vérité, je vous le dis: Quiconque écoute ma parole et croit celui qui m'a envoyé a la vie éternelle et ne vient pas en jugement, mais est passé de la mort à la vie. En vérité, en vérité, je vous le dis, l'heure vient, et c'est déjà maintenant, que les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui les entendront vivront. Car de même que le père a la vie en lui-même, de même il a donné au fils d'avoir la vie en lui-même ; et il lui a donné le pouvoir de juger parce qu'il est le Fils de l'homme " (Jean 5,24-27).


«Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt bientôt » (Jean 11,25).


« Que voulons-nous dire à ce sujet ? Devons-nous donc persévérer dans le péché pour que la grâce soit d'autant plus puissante ? Loin de là ! Nous sommes morts du péché. Comment peut-on encore y vivre ? Ou ne savez-vous pas que nous tous qui sommes baptisés en Jésus-Christ, nous sommes baptisés en sa mort ? Ainsi, nous sommes ensevelis avec lui par le baptême dans la mort, afin que, de même que Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, nous puissions nous aussi marcher dans une vie nouvelle. Car si nous avons grandi avec lui, si nous sommes devenus comme lui dans sa mort, alors nous serons aussi comme lui dans la résurrection. Nous savons que notre vieil homme a été crucifié avec lui afin que le corps du péché soit détruit, afin que désormais nous ne servions plus le péché. Car celui qui est mort est devenu libre du péché. Mais si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, et savons que Christ, ressuscité des morts, ne mourra plus désormais ; la mort ne régnera plus sur lui. Pour ce qu'il est mort, il est mort au péché une fois pour toutes ; mais ce qu'il vit, il le vit pour Dieu. Alors vous aussi : considérez-vous comme des gens qui sont morts du péché et vivez pour Dieu en Jésus-Christ » (Romains 6,1: 11).


«Ainsi, vous aussi, mes frères et sœurs, avez été tués à la loi par le corps du Christ, afin que vous apparteniez à un autre, c'est-à-dire à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions du fruit pour Dieu. Car lorsque nous étions dans la chair, les passions pécheresses éveillées par la loi étaient fortes dans nos membres, de sorte que nous portions le fruit de la mort. Mais maintenant, nous nous sommes libérés de la loi et sommes morts à celle qui nous tenait captifs, afin que nous servions dans la nouvelle essence de l'esprit et non dans l'ancienne essence de la lettre » (Romains 7,4: 6).


"Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'esprit est vie à cause de la justice" (Romains 8,10).


« Car l'amour du Christ nous presse, puisque nous avons reconnu qu'un seul est mort pour tous et qu'ainsi tous sont morts » (2 Corinthiens 5,14).


« Par conséquent, si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature ; l'ancien est passé, voici, le nouveau est venu »(2 Corinthiens 5,17).


« Car il a fait pour nous celui qui ne connaissait pas le péché, afin que nous devenions en lui la justice qui est devant Dieu » (2 Corinthiens 5,21 ).


"Car je suis mort par la loi pour vivre la loi. J'ai été crucifié avec Christ. Je vis, mais maintenant pas moi, mais Christ vit en moi. Parce que ce que je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi dans le Fils de Dieu, qui m'a aimé et s'est livré pour moi » (Galates 2,19: 20).


"Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ" (Galates 3,27).


"Ceux qui appartiennent au Christ Jésus ont crucifié leur chair par leurs passions et leurs désirs" (Galates 5,24).


« Loin de moi l'idée de me vanter, mais seulement de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par laquelle le monde a été crucifié pour moi et moi pour le monde » (Galates 6,14 ).


"Et à quel point sa puissance est exubérante en nous, ce que nous croyons à travers l'effet de sa force puissante" (Éphésiens 1,19).


«Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, dans son grand amour avec lequel il nous a aimés, nous a aussi rendus vivants avec le Christ, qui était mort dans le péché - vous êtes sauvés par grâce; et il nous a ressuscités avec nous et nous a établis au ciel en Jésus-Christ » (Éphésiens 2,4: 6).


«Avec lui, tu as été ensevelie au baptême; avec lui, tu es aussi ressuscité par la foi, de la puissance de Dieu, qui l'a ressuscité d'entre les morts » (Colossiens 2,12).


« Si vous êtes maintenant mort avec le Christ aux éléments du monde, quels sont les statuts qui vous sont imposés, comme si vous viviez encore dans le monde ? (Colossiens 2,20).


«Si maintenant vous êtes ressuscités avec le Christ, cherchez ce qui est en haut, là où est le Christ, assis à la droite de Dieu. 2 Cherchez ce qui est en haut, non ce qui est sur la terre. 3 Car tu es mort et ta vie est cachée avec Christ en Dieu " (Colossiens 3,1: 3).


"C'est certainement vrai : si nous mourons avec, nous vivrons avec" (2 Timothée 2,11).


«Celui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps sur le bois, afin que nous, morts aux péchés, vivions la justice. Tu as été guéri par ses blessures » (1 Pierre 2,24).


«C'est un modèle de baptême, qui maintenant vous sauve aussi. Car en lui la saleté n'est pas lavée du corps, mais nous demandons à Dieu une bonne conscience, par la résurrection de Jésus-Christ » (1 Pierre 3,21).


« Parce que Christ a souffert dans la chair, armez-vous du même esprit ; car celui qui a souffert dans la chair se repose du péché » (1 Pierre 4,1).