Quelle est la nouvelle alliance?

025 wkg bs le nouveau groupe

Dans sa forme de base, une alliance régule une relation mutuelle entre Dieu et l'humanité de la même manière qu'une alliance ou un accord normal implique une relation entre deux personnes ou plus. La Nouvelle Alliance est en vigueur parce que Jésus le testateur est mort. Comprendre cela est crucial pour le croyant car la réconciliation que nous avons reçue n'est possible que par "son sang sur la croix", le sang de la Nouvelle Alliance, le sang de Jésus notre Seigneur (Colossiens 1,20).

De qui est l'idée?

Il est important de comprendre que la Nouvelle Alliance est l'idée de Dieu et que ce n'est pas un concept qui a été conçu par les humains. Le Christ a déclaré à ses disciples quand il a institué la Cène du Seigneur: "Ceci est mon sang de la nouvelle alliance" (Marc 14,24:26,28; Matthieu). C'est le sang de l'Alliance éternelle » (Hébreux 13,20).

Les prophètes de l'Ancienne Alliance ont prédit la venue de cette alliance. Isaïe décrit les paroles de Dieu "à celui qui est méprisé par les hommes et détesté par les Gentils, au serviteur qui est sous les tyrans ... Je vous ai protégé et fait de vous une alliance pour le peuple" (Ésaïe 49,7-8; voir aussi Ésaïe 42,6). Ceci est une référence claire au Messie, Jésus-Christ. Par l'intermédiaire d'Isaïe, Dieu a également prédit: "Je leur donnerai la récompense en fidélité et ferai avec eux une alliance éternelle" (Ésaïe 61,8).

Jérémie en a également parlé: "Voici le temps vient, dit le Seigneur, je ferai une nouvelle alliance" qui "n'était pas comme l'alliance que j'ai faite avec ses pères quand je les ai pris par la main pour les faire sortir d'Egypte » (Jérémie 31,31-32). Ceci est encore appelé «l'alliance éternelle» (Jérémie 32,40).

Ézéchiel souligne la nature réconciliante de cette alliance. Il note dans le célèbre chapitre de la Bible sur les "os desséchés": "Et je veux faire une alliance de paix avec eux, ce devrait être une alliance éternelle avec eux" (Ézéchiel 37,26).

Pourquoi une alliance?

Sous sa forme de base, une alliance implique une relation de réciprocité entre Dieu et l'humanité de la même manière qu'une alliance ou un accord normal implique une relation entre deux personnes ou plus.

C'est unique dans les religions car dans les cultures anciennes, les dieux n'ont généralement pas de relations significatives avec les hommes ou les femmes. Jérémie 32,38 fait référence à la nature intime de cette relation d'alliance: "Ils devraient être mon peuple et je veux être leur Dieu".

Les frettes ont été et sont utilisées dans les transactions commerciales et juridiques. À l'époque de l'Ancien Testament, les pratiques israélites et païennes incluaient la ratification de cages humaines avec un sacrifice sanglant ou un rituel de moindre nature pour souligner le lien et le premier statut de l'alliance. Aujourd'hui, nous voyons un exemple durable de cette notion lorsque des personnes échangent solennellement des bagues pour exprimer leur engagement en faveur du mariage. Sous l'influence de leur société, les personnages bibliques ont utilisé diverses pratiques pour sceller physiquement et solennellement leur relation d'alliance avec Dieu.

"Il est clair que l'idée d'une relation d'alliance n'était nullement étrangère aux Israélites, il n'est donc pas surprenant que Dieu ait utilisé cette forme de relation pour exprimer sa relation avec son peuple" (Golding 2004: 75).

L'alliance de Dieu entre lui et l'humanité est comparable à ces accords qui sont conclus dans la société, mais elle n'est pas du même rang. La nouvelle alliance n'a pas le concept de négociation et d'échange. De plus, Dieu et l'homme ne sont pas des êtres égaux. «L'alliance divine va au-delà de son analogie terrestre» (Golding, 2004: 74).

La plupart des frettes anciennes avaient une qualité réciproque. Par exemple, le comportement souhaité est récompensé par des bénédictions, etc.

Un type de gouvernement fédéral est une subvention du gouvernement fédéral. Dans ce document, une puissance supérieure, comme un roi, accorde une faveur imméritée à ses sujets. Ce type d'alliance est plus comparable à la nouvelle alliance. Dieu accorde à l'humanité sa grâce sans conditions préalables. En effet, la réconciliation rendue possible par l'effusion de sang de cette alliance éternelle s'est produite sans que Dieu ne compte les transgressions humaines (1 Corinthiens 5,19). Sans aucune action ni pensée de repentance de notre part, Christ est mort pour nous (Romains 5,8). La grâce précède le comportement chrétien.

Qu'en est-il des autres frettes bibliques?

La plupart des spécialistes de la Bible identifient au moins quatre autres frettes en plus de la Nouvelle Alliance. Ce sont les alliances de Dieu avec Noé, Abraham, Moïse et David.
Dans sa lettre aux chrétiens Gentils à Ephèse, Paul leur a expliqué qu'ils étaient "des étrangers en dehors de l'alliance de la promesse", mais en Christ ils étaient maintenant "qui étaient autrefois éloignés, proches par le sang du Christ" (Éphésiens 2,12: 13), c'est-à-dire par le sang de la Nouvelle Alliance, qui permet la réconciliation pour tous les peuples.

Les alliances avec Noé, Abraham et David contiennent toutes les promesses inconditionnelles qui trouvent leur accomplissement direct en Jésus-Christ.

«Je pense que c'est comme le temps de Noé quand j'ai juré que l'eau de Noé ne devrait plus traverser la terre. Alors j'ai juré que je ne serais plus en colère contre toi et que je ne te gronderais plus. Car les montagnes céderont et les collines tomberont, mais ma grâce ne s'éloignera pas de vous, et l'alliance de ma paix ne tombera pas, dit l'Éternel, votre miséricordieux » (Ésaïe 54,9-10).

Paul déclare que Christ est la semence promise d'Abraham, et donc tous les croyants sont les héritiers de la grâce salvatrice (Galates 3,15: 18). "Mais si vous appartenez au Christ, vous êtes les enfants et les héritiers d'Abraham selon la promesse" (Galates 3,29). Engagements fédéraux sur la ligne de David (Jérémie 23,5: 33,20; 21) sont réalisés en Jésus, "la racine et le descendant de David", le roi de justice (Apocalypse 22,16).

L'alliance mosaïque, également appelée ancienne alliance, était conditionnelle. La condition était que les bénédictions suivraient si les Israélites suivaient la loi codifiée de Moïse, en particulier l'héritage de la Terre Promise, la vision que le Christ a accomplie spirituellement: «Et c'est pourquoi il est aussi le médiateur de la nouvelle alliance, par sa mort cela a été fait pour racheter les transgressions sous la première alliance qui reçoivent l'héritage éternel promis » (Hébreux 9,15).

Historiquement, les frettes comportaient également des signes indiquant l'implication continue de chacune des deux parties. Ces signes font également référence à la Nouvelle Alliance. Le signe de l'alliance avec Noé et la création était, par exemple, l'arc-en-ciel, une distribution colorée de lumière. C'est le Christ qui est la lumière du monde (Jean 8,12; 1,4-9).

Le signe d'Abraham était la circoncision (Genèse 1: 17,10-11). Ceci est lié au consensus parmi les érudits concernant la signification de base du mot hébreu berith, qui se traduit par alliance, un terme lié à la coupe. Le terme «couper un paquet» est encore parfois utilisé. Jésus, la postérité d'Abraham, a été circoncis selon cette pratique (Luc 2,21). Paul a expliqué que la circoncision n'est plus physique pour le croyant, mais spirituelle. Selon la nouvelle alliance, «la circoncision du cœur s'applique qui se produit dans l'esprit et non dans la lettre» (Romains 2,29:3,3; voir aussi Philippiens).

Le sabbat était également le signe donné pour l'alliance de la mosaïque (Genèse 2: 31,12-18). Le Christ est le calme de toutes nos œuvres (Matthieu 11,28-30; Hébreux 4,10). Ce calme est à la fois présent et présent: «Si Josué l'avait apaisé, Dieu n'aurait pas parlé d'un autre jour après. Il reste donc du repos pour le peuple de Dieu » (Hébreux 4,8: 9).

La Nouvelle Alliance a également un signe, et ce n'est pas un arc-en-ciel ou la circoncision ou le Sabbat. "C'est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe: Voici, une vierge est enceinte et donnera naissance à un fils, qu'elle appellera Emmanuel" (Ésaïe 7,14). Le premier indice que nous sommes le peuple de Dieu de la Nouvelle Alliance est que Dieu est venu habiter parmi nous sous la forme de Son Fils, Jésus-Christ (Matthieu 1,21:1,14; Jean).

La Nouvelle Alliance contient également une promesse. "Et voici," dit le Christ, "je vous enverrai ce que mon père a promis" (Luc 24,49), et cette promesse était le don du Saint-Esprit (Actes 2,33:3,14; Galates). Les croyants sont scellés dans la Nouvelle Alliance "avec le Saint-Esprit qui est promis, qui est le gage de notre héritage" (Éphésiens 1,13: 14). Un vrai chrétien n'est pas caractérisé par la circoncision rituelle ou une série d'obligations, mais par le séjour du Saint-Esprit (Romains 8,9). L'idée de l'alliance offre une étendue et une profondeur d'expérience dans lesquelles la grâce de Dieu peut être comprise littéralement, figurativement, symboliquement et par des analogies.

Quelles frettes sont encore en vigueur?

Toutes les frets mentionnés ci-dessus sont résumés dans la gloire de la Nouvelle Alliance éternelle. Paul l'illustre lorsqu'il compare l'alliance mosaïque, également connue sous le nom d'ancienne alliance, avec la nouvelle alliance.
Paul décrit le Mosaic Covenant comme le "bureau qui apporte la mort et qui a été sculpté avec des lettres dans la pierre" (2 Corinthiens 3,7: 2; voir aussi Exode 34,27: 28), et dit que bien qu'il fût jadis glorieux, "la gloire ne doit pas être négligée par rapport à cette gloire exubérante", une référence à l'office de Esprit, en d'autres termes, la Nouvelle Alliance (2 Corinthiens 3,10). Christ est "un plus grand honneur que Moïse" (Hébreux 3,3).

Le mot grec pour alliance, diatheke, donne un nouveau sens à cette discussion. Il ajoute la dimension d'un accord, qui est une dernière volonté ou testament. Dans l'Ancien Testament, le mot berith n'était pas utilisé dans ce sens.

L'auteur de la lettre aux Hébreux utilise cette distinction grecque. La mosaïque et la nouvelle alliance sont toutes deux des volontés. L'Alliance mosaïque est le premier testament, qui est annulé lorsque le second est écrit. "Il prend le premier pour pouvoir utiliser le second" (Hébreux 10,9). "Parce que si la première alliance avait été irréprochable, on ne chercherait pas d'espace pour une autre" (Hébreux 8,7). La Nouvelle Alliance «n'était pas comme l'alliance que j'ai faite avec vos pères» (Hébreux 8,9).

Le Christ est donc le médiateur d'une "meilleure alliance basée sur de meilleures promesses" (Hébreux 8,6). Quand quelqu'un écrit un nouveau testament, tous les testaments précédents et leurs conditions, peu importe à quel point ils étaient glorieux, perdent leur effet, ils ne sont plus contraignants et inutiles pour leurs héritiers. «En disant:« une nouvelle alliance », il déclare que la première est dépassée. Mais ce qui est dépassé et survivre touche à sa fin » (Hébreux 8,13). Par conséquent, les formes de l'ancien ne peuvent pas être exigées comme condition de participation à la nouvelle alliance (Anderson 2007: 33).

Bien sûr: «Parce que là où il y a un testament, il doit y avoir eu la mort de celui qui a fait le testament. Parce qu'un testament n'entre en vigueur qu'avec la mort; il n'est pas encore en vigueur alors que celui qui l'a fait est toujours vivant » (Hébreux 9,16: 17). À cette fin, Christ est mort et nous recevons la sanctification par l'Esprit. «Selon cette volonté, nous sommes sanctifiés une fois pour toutes par le sacrifice du corps de Jésus-Christ» (Hébreux 10,10).

La régulation du système sacrificiel dans la Mosaic Covenant n'a aucun effet, «car il est impossible d'enlever les péchés par le sang des taureaux et des chèvres» (Hébreux 10,4), et de toute façon le premier testament a été annulé afin qu'il puisse utiliser le second (Hébreux 10,9).

Celui qui a écrit la lettre aux Hébreux était très préoccupé par le fait que ses lecteurs comprenaient la signification sérieuse de l'enseignement du Nouveau Testament. Vous rappelez-vous comment c'était dans l'Ancienne Alliance quand il s'agissait de ceux qui rejetaient Moïse? «Si quelqu'un enfreint la loi de Moïse, il doit mourir sans pitié de deux ou trois témoins» (Hébreux 10,28).

"Combien de peines plus sévères, pensez-vous, mériteront s'il piétine le Fils de Dieu et considère que le sang de l'alliance est impur, par lequel il a été sanctifié, et insulte l'esprit de grâce" (Hébreux 10,29)?

fermeture

La Nouvelle Alliance est en vigueur parce que Jésus le testateur est mort. Comprendre cela est crucial pour le croyant car la réconciliation que nous avons reçue n'est possible que par "son sang sur la croix", le sang de la Nouvelle Alliance, le sang de Jésus notre Seigneur (Colossiens 1,20).

par James Henderson