La grâce de Dieu

Grâce 276 La grâce est le premier mot de notre nom car il décrit le mieux notre voyage individuel et partagé vers Dieu en Jésus-Christ à travers le Saint-Esprit. «Nous croyons plutôt que, par la grâce du Seigneur Jésus, nous serons sauvés, tout comme eux» (Actes 15:11). Nous sommes "sans mérite justes de sa grâce par la rédemption par le Christ Jésus" (Romains 3:24). Par la grâce seule, Dieu nous quitte (par le Christ) partager sa propre justice. La Bible nous enseigne constamment que le message de la foi est un message sur la grâce de Dieu (Actes 14,3; 20,24; 20,32).

La base de la relation de Dieu avec l'homme a toujours été la grâce et la vérité. Alors que la loi était une expression de ces valeurs, la grâce de Dieu elle-même a trouvé sa pleine expression à travers Jésus-Christ. Par la grâce de Dieu, nous ne sommes sauvés que par Jésus-Christ et non en observant la loi. La loi par laquelle tout homme est damné n'est pas le dernier mot de Dieu pour nous. Son dernier mot pour nous est Jésus. Il est la révélation parfaite et personnelle de la grâce et de la vérité de Dieu qu'il a librement données à l'humanité.

Notre condamnation en vertu de la loi est justifiée et juste. Nous n'obtenons pas de comportement légitime de notre part parce que Dieu n'est pas prisonnier de ses propres lois et légalités. Dieu en nous travaille dans la liberté divine selon sa volonté. Sa volonté est définie par la grâce et la rédemption. L'apôtre Paul a écrit ce qui suit: «Je ne rejette pas la grâce de Dieu; parce que si la justice passe par la loi, Christ est mort en vain » (Galates 2:21). Paul décrit la grâce de Dieu comme la seule alternative qu'il ne veut pas jeter. La grâce n'est pas une chose qui est pesée et mesurée et qui peut être échangée. La grâce est la bonté vivante de Dieu à travers laquelle il poursuit le cœur et l'esprit humains et change les deux. Dans sa lettre à l'église de Rome, Paul écrit que la seule chose que nous essayons de réaliser par nos propres efforts est le paiement du péché, à savoir la mort elle-même. Mais il y en a aussi une particulièrement bonne, car "le don de Dieu est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur" (Romains 6:24). Jésus est la grâce de Dieu. C'est la rédemption de Dieu qui a été libérée pour tout le monde.