Dieu le potier

193 dieu le toepfer Rappelez-vous quand Dieu a tourné l'attention de Jérémie vers le disque du potier (Jér. 18,2-6)? Dieu a utilisé l'image du potier et de l'argile pour nous enseigner une leçon obsédante. Des messages similaires qui utilisent l'image du potier et de l'argile peuvent être trouvés dans Ésaïe 45,9 et 64,7 et dans Romains 9,20-21.

L'une de mes tasses préférées, que j'utilise souvent pour boire du thé dans mon bureau, porte une photo de ma famille. En la regardant, elle me rappelle l'histoire de la tasse à thé parlante. L'histoire est racontée à partir de la tasse de thé à la première personne et explique comment elle est devenue ce que son créateur s'apprêtait à faire.

Je n'ai pas toujours été une bonne tasse de thé. J'étais à l'origine juste un morceau informel d'argile trempée. Mais quelqu'un m'a mis sur un disque et a commencé à tourner le disque si vite que j'ai eu le vertige. Alors que je me tournais, je serrais, serrais et me déchirais. J'ai crié: "Arrête!" Mais j'ai obtenu la réponse: "Pas encore!".

Finalement, il a arrêté la fenêtre et m'a mis au four. Il faisait de plus en plus chaud jusqu'à ce que je crie: "Arrête!" Encore une fois, j'ai reçu la réponse "Pas encore!" Finalement, il m'a sorti du four et a commencé à m'appliquer de la peinture. La fumée m'a rendu malade et j'ai de nouveau crié: "Arrête!" Et encore une fois, la réponse a été: "Pas encore!".

Puis il m'a sorti du four et après que je sois refroidi, il m'a mis sur la table devant un miroir. J'ai été surpris! Le potier avait fabriqué une masse d'argile sans valeur. Nous sommes tous des blocs d'argile, non? En nous plaçant sur le tour de potier de cette terre, notre maître Potter fait de nous la nouvelle création que nous devrions être à sa volonté!

Lorsqu'il a parlé des difficultés de cette vie, que nous semblons rencontrer si souvent, Paul a écrit: «C'est pourquoi nous ne nous lassons pas; mais si notre personne extérieure se décompose également, la personne intérieure se renouvelle de jour en jour. Parce que notre affliction, temporelle et légère, crée une gloire éternelle et sur toute masse, nous, que nous ne voyons pas sur le visible, mais sur l'invisible. Parce que ce qui est visible est temporel; mais ce qui est invisible est éternel » (2 Corinthiens 4,16: 17).

Notre espoir réside dans quelque chose qui est en dehors et au-delà de ce monde actuel. Nous avons confiance en la Parole de Dieu, nous considérons nos tribulations actuelles comme légères et opportunes par rapport à ce que Dieu nous réserve. Mais ces épreuves font partie du mode de vie chrétien. Dans Romains 8,17: 18, nous lisons: "Mais si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers, à savoir héritiers de Dieu et héritiers conjoints de Christ, si nous souffrons avec lui, afin que nous soyons exaltés de gloire. Parce que je suis convaincu que cette fois la souffrance ne compte pas contre la gloire qui doit nous être révélée. »

Nous partageons les souffrances du Christ de plusieurs manières. Certains, bien sûr, sont martyrisés pour leurs croyances. Cependant, la plupart d'entre nous partageons les souffrances du Christ d'une manière différente. Des amis peuvent nous trahir. Les gens nous comprennent souvent mal, ils ne nous apprécient pas, ils ne nous aiment pas ou même nous abusent. Pourtant, en suivant le Christ, nous pardonnons comment il nous a pardonnés. Il s'est sacrifié quand nous étions ses ennemis (Rom.5,10). C'est pourquoi il nous appelle à faire un effort particulier pour servir les gens qui nous maltraitent, ne nous apprécient pas, ne nous comprennent pas ou ne nous aiment pas.

Ce n'est que «grâce à la miséricorde de Dieu» que nous sommes appelés à être des «victimes vivantes» (Rom.12,1). Dieu est actif en nous par le Saint-Esprit pour nous transformer à l'image du Christ (2 Corinthiens 3,18), quelque chose de infiniment mieux qu'un tas d'argile trempée!

Dieu est actif en chacun de nous en action, dans tous les événements et les défis que nos vies impliquent. Mais au-delà des difficultés et des épreuves que nous rencontrons, qu’il s’agisse de santé ou de finances ou de la perte d’un être cher, Dieu est avec nous. Il nous perfectionne, nous change, nous façonne. Dieu ne nous laissera jamais ou ne nous manquera pas. Il est avec nous dans toutes les batailles.

par Joseph Tkach


pdfDieu le potier