Contexte du WKG

147 à propos de nousL'église mondiale de Dieu WKG, en anglais "Eglise mondiale de Dieu" (connue depuis 3, avril 2009 dans diverses régions du monde sous le nom de "Grace Communion International"), est devenue 1934 aux États-Unis sous le nom de "Radio Church of God" de Herbert W. Armstrong (1892-1986) a été fondée. Ancien expert en publicité et pasteur ordonné de l'Église du septième jour, Armstrong a été un pionnier dans la proclamation de l'Évangile par la radio et par 1968 à la télévision "The World Tomorrow". Les magazines "The Plain Truth", également fondés par 1934 par Armstrong, ont également été publiés en allemand chez 1961. D'abord comme "La pure vérité" et de 1973 comme "Clair et vrai". 1968 a été la première communauté de Suisse allemande à être fondée à Zurich, peu de temps après à Bâle. En janvier, 1986 a nommé Armstrong Joseph W. Tkach pasteur général adjoint. Après la mort d’Armstrong (1986), Tkach senior fit de lents changements jusqu’au célèbre sermon de Noël 1994, dans lequel Tkach déclara que l’église n’était plus sous l’ancienne, mais sous la Nouvelle Alliance. Les changements spectaculaires qui en ont résulté, qui depuis 1998 ont également conduit à une restructuration de l’ensemble de l’église et à une révision critique de tous les manuels précédents, ont transformé la communauté de la fin des temps axée sur les fondamentalistes en une église libre «normale» et protestante.

Jésus-Christ change de vie. Il peut aussi changer une organisation. C’est l’histoire de la transformation par Dieu de l’Église mondiale de Dieu (COE) d’une église fortement axée sur l’Ancien Testament en une église évangélique. Aujourd'hui le fils de Tkach sen. Joseph W. Tkach, Jr. Pasteur général de l'église d'environ membres 42.000 dans les pays 90 de la terre. En Suisse, l'Église universelle de Dieu depuis 2003 fait partie de l'Alliance évangélique suisse SEA.

L'histoire comprend à la fois la douleur et la joie. Des milliers de membres ont quitté l'église. Mais des milliers de personnes sont remplies de joie et de zèle renouvelé pour leur Sauveur et Sauveur Jésus-Christ. Nous embrassons et défendons maintenant le thème central de la Nouvelle Alliance, Jésus: la vie, la mort et la résurrection de Jésus-Christ. Le travail salvifique de Jésus pour l'humanité est au centre de nos vies.

Notre nouvelle compréhension de Dieu peut être résumée comme suit:

  • Les trois dieux ont créé tous les hommes. Grâce à la nature divine et humaine de Jésus-Christ, tous les êtres humains peuvent jouir de la relation amoureuse du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
  • Jésus, le Fils de Dieu, est devenu homme. Il est venu sur terre pour réconcilier toute l'humanité, par sa naissance, sa vie, sa mort, sa résurrection et son ascension, avec Dieu.
  • Jésus crucifié, ressuscité et glorifié est le représentant de l'humanité à la droite de Dieu et attire tous les hommes à lui par la puissance du Saint-Esprit.
  • En Christ, l'humanité est aimée et acceptée par le Père.
  • Jésus-Christ a payé, avec son sacrifice sur la croix, une fois pour toutes pour nos péchés. Il a réglé tous les reproches. En Christ, le Père nous a pardonné tous les péchés et veut désespérément que nous nous tournions vers lui et acceptions sa miséricorde.
  • Nous ne pouvons profiter de son amour que si nous croyons qu'il nous aime. Nous ne pouvons jouir de son pardon que si nous croyons qu'il nous a pardonné.
  • Guidés par le Saint-Esprit, nous nous tournons vers Dieu. Nous croyons en la bonne nouvelle, prenons notre croix et suivons Jésus. Le Saint-Esprit nous conduit dans la vie transformée du Royaume de Dieu.

Nous croyons que grâce à ce renouvellement complet de notre foi, nous pouvons effectuer un service d'amour précieux pour conduire les gens à Jésus et les accompagner dans cette voie.

Que vous cherchiez des réponses à vos questions sur Jésus-Christ et sur la manière dont il peut changer votre vie ou que vous recherchiez une église chrétienne que vous puissiez appeler votre foyer spirituel, nous serions ravis de vous rencontrer et de vous rejoindre. Pour te prier.