Au bon moment au bon endroit

501 au bon moment au bon endroit An einem Treffen zur Kundenaquisition in einem unserer Geschäfte teilte mir eine Angestellte ihre Strategie mit: «Man muss zur richtigen Zeit am richtigen Ort sein.» Ich dachte mir, dass diese Strategie sicherlich stimmt. Allerdings ist das Ganze leichter gesagt als getan. Ich war schon einige Male zur rechten Zeit am rechten Ort – zum Beispiel als ich einen Strandspaziergang in Australien machte und auf eine Gruppe von Leuten stiess, die gerade Wale gesichtet hatten. Nur einige Tage zuvor hatte ich einen seltenen Vogel, den Lachenden Hans, beobachten können. Würden Sie es nicht lieben, immer zur richtigen Zeit am richtigen Ort zu sein? Manchmal passiert es ganz zufällig, andere Male ist es eine Gebetserhörung. Es ist etwas, das wir weder planen noch kontrollieren können.

Wenn wir dann doch einmal zur richtigen Zeit am richtigen Ort sind, führen es manche Menschen auf eine Sternenkonstellation zurück und andere nennen es einfach Glück. Gläubige Menschen nennen eine solche Situation gern «Eingreifen Gottes in unser Leben», weil sie glauben, dass Gott in diese Situation involviert war. Ein Eingreifen Gottes kann jede beliebige Situation sein, die den Anschein hat, dass Gott entweder Menschen oder Umstände zum Guten zusammengebracht hat. «Wir wissen aber, dass denen, die Gott lieben, alle Dinge zum Besten dienen, denen, die nach seinem Ratschluss berufen sind» (Römer 8,28). Dieser sehr bekannte und manchmal missverstandene Vers meint nicht unbedingt, dass alles, was in unserem Leben passiert, von Gott geführt und kontrolliert wird. Er fordert uns jedoch dazu auf, selbst in schwierigen Zeiten und tragischen Lebensumständen nach dem Besten zu suchen.

Quand Jésus est mort sur la croix, ses disciples se sont aussi demandé comment cette expérience d'horreur pouvait produire quelque chose de bien. Certains de ses disciples sont retournés à leur ancienne vie et travaillaient comme pêcheurs car ils s'étaient résignés à la conclusion que la mort sur la croix signifiait la fin de Jésus et de sa mission. Durant ces trois jours entre la mort sur la croix et la résurrection, tout espoir semblait perdu. Mais comme les disciples l'ont appris plus tard et nous le savons aujourd'hui, rien n'a été perdu avec la croix, mais beaucoup plus a tout gagné. La mort sur la croix n'était pas la fin pour Jésus, mais seulement le début. Bien sûr, Dieu a prévu dès le début que quelque chose de bon devrait sortir de cette situation apparemment impossible. C'était plus qu'une coïncidence ou l'intervention de Dieu, mais c'était le plan de Dieu depuis le début. Toute l'histoire de l'humanité a conduit à ce tournant. Il est le point central du grand plan d'amour et de salut de Dieu.

Jésus était au bon endroit au bon moment et par conséquent nous sommes toujours là où nous en sommes maintenant. Nous sommes exactement où Dieu nous veut. En lui et par lui, nous sommes certainement ancrés dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Aimé et délivré par le même pouvoir que Jésus a ressuscité des morts. Nous n'avons pas à nous soucier de savoir si notre vie vaut quelque chose et fait une différence sur terre. Même si les conditions de vie autour de nous semblent désespérées, nous pouvons être sûrs que tout sera mis en place pour le mieux, car Dieu nous aime.

Tout comme les femmes et les disciples ont désespérément abandonné l’espoir au cours de ces trois jours sombres, nous désespérons parfois aussi de notre propre vie ou de celle des autres, car il ne semble y avoir aucun espoir. Mais Dieu essuiera chaque larme et nous donnera la bonne fin à laquelle nous aspirons. Tout cela ne se produit que parce que Jésus était au bon endroit au bon moment.

par Tammy Tkach


pdfAu bon moment au bon endroit