Libération

Indépendance de 049 Combien de "self-made men" connaissez-vous? La vérité, bien sûr, est qu'aucun de nous ne se fait vraiment. Nous commençons notre vie comme un tout petit point dans le ventre de notre mère. Nous sommes nés si faibles que s'ils étaient laissés seuls, nous mourrions en quelques heures.

Mais une fois que nous avons atteint l'âge adulte, nous pensons être indépendants et capables de le faire nous-mêmes. Nous aspirons à la liberté et nous disons souvent qu'être libre signifie vivre de quelque manière que ce soit et faire ce que l'on aime.

Il semble qu'il est difficile pour nous, humains, d'admettre la simple vérité que nous avons besoin d'aide. Un de mes passages préférés est: "Il nous a fait, et non nous, son peuple et ses moutons de son pâturage" (Psaume 100,3). Combien il est vrai et pourtant combien il nous est difficile d'admettre que nous lui appartenons - que nous sommes "les brebis de son pâturage".

Parfois, seules des crises fébriles dans la vie, quand il est presque trop tard, semblent nous motiver à admettre que nous avons besoin d'aide - l'aide de Dieu. Nous semblons croire que nous avons parfaitement le droit de faire ce que nous voulons et comment nous le souhaitons, mais paradoxalement, nous en sommes mécontents. Suivre notre propre chemin et faire notre propre truc n'apporte pas l'épanouissement et la satisfaction profonds auxquels nous aspirons tous. Nous sommes comme des moutons qui s'égarent, mais la bonne nouvelle est que malgré nos grossières erreurs dans la vie, Dieu ne cesse de nous aimer.

Dans Romains 5,8-10, l'apôtre Paul a écrit: «Mais Dieu montre son amour pour nous dans le fait que Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. Combien plus nous sauvera-t-il de la colère maintenant que nous avons été justifiés par son sang, car si nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son fils alors que nous étions encore ennemis, combien plus nous serons sauvés par sa vie, maintenant que nous sommes réconciliés. »

Dieu ne nous abandonne jamais. Il se tient à la porte de nos cœurs et frappe. Tout ce que nous avons à faire, c'est d'ouvrir la porte et de la laisser entrer. Sans Dieu, notre vie est vide et inassouvie. Mais Dieu nous a créés dans le but de partager sa vie avec nous - la vie joyeuse et pleine partagée par le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Par Jésus-Christ, le Fils bien-aimé du Père, nous devenons membres à part entière de la famille de Dieu. Par Jésus, Dieu nous a déjà fait sa propriété et, par son amour, nous lie à lui de manière à ne jamais nous lâcher. Alors pourquoi ne pas croire à la bonne nouvelle, se tourner vers Dieu avec foi, prendre la croix et suivre Jésus-Christ? C'est le seul chemin vers la vraie liberté.

par Joseph Tkach