Juste sans oeuvres

Nous sommes acceptés sans condition

Partout dans ce monde, nous devons réaliser quelque chose. Dans ce monde, ça se passe comme ça : « Faites quelque chose, alors vous obtenez quelque chose. Si tu agis comme je veux, je t'aimerai ». C'est tout à fait différent avec Dieu. Il aime tout le monde, bien que nous n'ayons rien à montrer qui serait même proche de répondre à ses normes complètes et parfaites. Il nous a réconciliés avec lui par la chose la plus précieuse de l'univers, par Jésus-Christ.


Traduction de la Bible "Luther 2017"

 

« Si l'Éternel, ton Dieu, les a chassés devant toi, ne dis pas dans ton cœur : L'Éternel m'a fait entrer pour prendre ce pays, à cause de ma justice, car l'Éternel chasse ces peuples devant toi à cause de pour le bien de leurs actions impies. Car vous n'entrez pas pour prendre leur pays, à cause de votre justice et de votre cœur sincère, mais le Seigneur votre Dieu chasse ces peuples à cause de leur mauvaise conduite, afin qu'il garde la parole qu'il a jurée à vos pères. Abraham et Isaac et Jacob. Sachez donc maintenant que l'Éternel, votre Dieu, ne vous donne pas cette bonne terre à posséder à cause de votre justice, car vous êtes un peuple entêté » (Genèse 5: 9,4-6).


«Un créancier avait deux débiteurs. L'un devait cinq cents groschen d'argent, l'autre cinquante. Mais comme ils ne pouvaient pas payer, il les leur a donnés à tous les deux. Lequel d'entre eux l'aimera le plus ? Simon répondit et dit : Je pense à celui à qui il a donné le plus. Mais il lui dit : Tu as bien jugé. Et il se tourna vers la femme et dit à Simon : Tu vois cette femme ? je suis venu chez toi; tu ne m'as pas donné d'eau pour mes pieds ; mais elle m'a mouillé les pieds de larmes et les a séchés avec ses cheveux. Vous ne m'avez pas embrassé ; Mais elle n'a pas cessé de m'embrasser les pieds depuis que je suis entré. Tu n'as pas oint ma tête d'huile ; mais elle a oint mes pieds avec de l'huile d'onction. C'est pourquoi je vous le dis, ses nombreux péchés sont pardonnés, car elle a beaucoup aimé ; mais celui à qui l'on pardonne peu aime peu. Et il lui dit : Tes péchés te sont pardonnés. Alors ceux qui étaient assis à table commencèrent et se dirent : Qui est celui-ci qui pardonne aussi les péchés ? Mais il dit à la femme : Ta foi t'a guérie ; vas en paix! " (Luc 7,41: 50).


«Mais tous les publicains et pécheurs se sont approchés de lui pour l'entendre. Car mon fils était mort et il est de nouveau vivant ; il était perdu et a été retrouvé. Et ils ont commencé à être heureux » (Lukask 15,1 : 24 et).


« Mais il dit cette parabole à quelques-uns convaincus d'être pieux et justes, et méprisant les autres : Deux personnes montèrent au temple pour prier, l'un pharisien, l'autre percepteur. Le pharisien se leva et se pria ainsi : Je te remercie, Dieu, de ce que je ne suis pas comme les autres, voleurs, injustes, adultères, ou même comme ce collecteur d'impôts. Je jeûne deux fois par semaine et je donne la dîme à tout ce que je prends. Le percepteur, cependant, se tenait loin et ne voulait pas lever les yeux au ciel, mais se frappa la poitrine et dit : Dieu, aie pitié de moi en tant que pécheur ! Je vous le dis, celui-ci est descendu chez lui justifié, pas celui-là. Car quiconque s'élèvera sera abaissé; et quiconque s'humilie sera élevé » (Luc 18,9: 14).


«Et il entra à Jéricho et y passa. Et voici, il y avait un homme nommé Zachée, qui était le chef des collecteurs d'impôts et qui était riche. Et il désirait voir Jésus qui il était, et ne pouvait pas à cause de la foule ; car il était de petite taille. Et il courut en avant et grimpa sur un sycomore pour le voir ; car c'est par là qu'il doit passer. Et quand Jésus arriva à l'endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, descends vite ; car je dois m'arrêter chez toi aujourd'hui. Et il se précipita et le reçut avec joie. Quand ils virent cela, ils grognèrent tous et dirent : Il est revenu vers un pécheur" (Luc 19,1: 7).


« Nous le sommes à juste titre, car nous recevons ce que nos actes méritent ; mais celui-ci n'a rien fait de mal. Et il a dit : Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume. Et Jésus lui dit : En vérité je te le dis : Aujourd'hui tu seras avec moi au Paradis" (Luc 23,41: 43).


«Mais de bon matin, Jésus revint dans le temple, et tout le peuple vint à lui, et il s'assit et les enseigna. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme qui avait commis l'adultère, la placèrent au centre et lui dirent : Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. Moïse nous a commandé dans la loi de lapider de telles femmes. Qu'est-ce que tu dis? Mais ils l'ont dit pour le juger, afin qu'ils aient quelque chose à le poursuivre. Mais Jésus se pencha et écrivit sur la terre avec son doigt. Quand ils lui demandèrent avec insistance de cette façon, il s'assit et leur dit : « Quiconque parmi vous est sans péché, qu'il jette la première pierre sur eux. Et il se pencha de nouveau et écrivit par terre. Lorsqu'ils entendirent cela, ils sortirent un à un, les anciens en premier ; et Jésus resta seul avec la femme debout au milieu. Alors Jésus s'assit et lui dit : Où es-tu, femme ? Personne ne vous a damné ? Mais elle a dit : Personne, Seigneur. Mais Jésus dit : Je ne vous condamne pas non plus ; vas-y et ne pèche plus » (Jean 8,1-11).


« Pourquoi tentez-vous Dieu en mettant sur le cou des disciples un joug que ni nos pères ni nous ne pouvions supporter ? (Actes 15,10).


« Car par les œuvres de la loi, nul ne sera juste devant lui. Car par la loi vient la connaissance du péché. Mais maintenant la justice valable devant Dieu se révèle sans le secours de la loi, attestée par la loi et les prophètes » (Romains 3,20: 21).


«Où est la vantardise maintenant? Il est exclu. Par quelle loi ? Par la loi des travaux ? Non, mais par la loi de la foi. Nous croyons donc maintenant que l'homme est juste sans les œuvres de la loi, uniquement par la foi » (Romains 3,27: 28).


Nous disons : si Abraham est juste par les œuvres, il peut se glorifier, mais pas devant Dieu. Car que dit l'Écriture ? « Abraham crut à Dieu, et cela lui fut compté comme justice. » (Genèse 1 : 15,6) Mais à ceux qui font des œuvres, le salaire ne leur est pas ajouté par grâce, mais parce qu'ils leur sont dus. Mais celui qui ne fait pas d'œuvres, mais croit en celui qui justifie les méchants, sa foi compte pour justice. De même que David a aussi béni l'homme, à qui Dieu a attribué la justice sans faire d'œuvres » (Romains 4,2: 6).


« Car ce qui était impossible pour la loi, parce qu'elle était affaiblie par la chair, ce que Dieu a fait : Il a envoyé son Fils sous la forme de la chair pécheresse et à cause du péché et a condamné le péché dans la chair » (Romains 8,3).


"Pas des œuvres, mais par celui qui appelle - lui dit:" L'aîné servira le plus jeune. Pourquoi ça? Parce qu'elle ne cherchait pas la justice par la foi, mais comme si elle venait des œuvres. Vous avez heurté la pierre d'achoppement » (Romains 9,12: 32 et).


« Mais si c'est par grâce, ce n'est pas par les œuvres ; sinon la grâce ne serait pas la grâce » (Romains 11,6).

« Mais parce que nous savons que l'homme n'est pas justifié par les œuvres de la loi, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous sommes venus à croire en Jésus-Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi. ; car nul n'est juste par les oeuvres de la loi (Galates 2,16).


"Celui qui maintenant vous offre l'Esprit et accomplit de telles actions parmi vous, le fait-il par les oeuvres de la loi ou par la prédication de la foi?" (Galates 3,5).


«Car ceux qui vivent selon les œuvres de la loi sont sous la malédiction. Car il est écrit : « Maudit soit quiconque ne respecte pas tout ce qui est écrit dans le livre de la loi, qu'il le fasse ! Mais il est évident que personne n'est juste devant Dieu par la loi ; car « les justes vivront par la foi ». La loi, cependant, n'est pas basée sur la foi, mais : la personne qui la fait vivra par elle. (Galates 3,10: 12).


"Comme? Alors la loi est-elle contre les promesses de Dieu ? Loin de là ! Car ce n'est que si une loi avait été donnée qui pourrait donner la vie que la justice viendrait vraiment de la loi » (Galates 3,21).


"Tu as perdu le Christ, toi qui veux être justifié par la loi, tu es tombé en disgrâce" (Galates 5,4).


"Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés par la foi, et non de vous-mêmes : c'est un don de Dieu, non des œuvres, afin que personne ne se glorifie" (Éphésiens 2,8: 9).


"En lui, on trouvera que je n'ai pas ma justice qui vient de la loi, mais qui vient par la foi en Christ, à savoir la justice qui vient de Dieu par la foi" (Philippiens 3,9).

« Il nous a sauvés et nous a appelés par un saint appel, non selon nos œuvres, mais selon son conseil et selon la grâce qui nous a été donnée en Jésus-Christ avant les temps du monde » (2 Timothée 1,9).


"Il nous rend heureux - non à cause des œuvres que nous aurions faites dans la justice, mais selon sa miséricorde - par le bain de régénération et de renouvellement dans le Saint-Esprit" (Titus 3,5).