Visibilité invisible

178 invisible visible Je trouve ça amusant quand les gens expliquent: "Si je ne le vois pas, je ne le croirai pas." J'entends souvent cela dire quand les gens doutent que Dieu existe ou qu'il inclut tout le monde dans sa grâce et sa miséricorde. Afin de ne pas offenser, je rappelle que nous ne voyons ni magnétisme ni électricité, mais nous savons par leurs effets qu'ils existent. Il en va de même pour le vent, la gravité, le son et même la pensée. De cette façon, nous expérimentons ce que l'on appelle la "connaissance sans image". J'aime souligner des connaissances telles que la «visibilité invisible».

S'appuyant uniquement sur notre vue, pendant des années, nous ne pouvions que spéculer sur ce qui était dans le ciel. Avec l'aide de télescopes (comme le télescope Hubble), nous en savons beaucoup plus aujourd'hui. Ce qui était autrefois «invisible» pour nous est maintenant visible. Mais tout ce qui existe n'est pas visible. Matière noire par ex. B. n'émet ni lumière ni chaleur. Il est invisible pour nos télescopes. Cependant, les scientifiques savent que la matière noire existe parce qu'ils ont découvert ses effets gravitationnels. Un quark est une minuscule particule spéculative qui forme des protons et des neutrons dans le noyau des atomes. Avec les gluons, les quarks forment également des hadrons plus exotiques, comme les mésons. Bien qu'aucun de ces composants d'un atome n'ait jamais été observé, les scientifiques ont démontré leurs effets.

Il n'y a pas de microscope ou de télescope à travers lequel Dieu peut être vu, comme le dit l'Écriture dans Jean 1,18: Dieu est invisible: «Aucun homme n'a jamais vu Dieu. Mais son fils unique, qui connaît bien le père, nous a montré qui est Dieu. » Avec les aides physiques, il n'y a aucun moyen de "prouver" l'existence de Dieu. Mais nous croyons que Dieu existe parce que nous avons expérimenté les effets de son amour inconditionnel et universel. Cet amour est, bien sûr, le plus personnel, intense et concret révélé en Jésus-Christ. En Jésus, nous voyons ce que ses apôtres ont conclu: Dieu est amour. L'amour, qui ne peut être vu en soi, est la nature, la motivation et le but de Dieu. Comme le dit TF Torrance:

«Le flux constant et incessant de l'amour de Dieu, qui n'a d'autre raison à son action que l'amour, qui est Dieu, se déverse donc sans égard pour la personne et quelles que soient ses réactions» (Théologie chrétienne et culture scientifique, p. 84).

Dieu aime à cause de qui il est, pas à cause de qui nous sommes et de ce que nous faisons. Et cet amour nous est révélé par la grâce de Dieu.

Bien que nous ne puissions pas expliquer pleinement l'invisible, comme l'amour ou la grâce, nous savons qu'il existe parce que ce que nous voyons est partiellement présent. Remarque, j'utilise le mot "partiellement". Nous ne voulons pas tomber dans le piège de la vanité que le visible explique l'invisible. TF Torrance, qui a étudié la théologie et la science, trouve que le contraire est vrai; l'invisible explique le visible. Pour expliquer cela, il utilise la parabole des ouvriers du vignoble (Matthieu 20,1: 16) où le propriétaire de la vigne embauche des ouvriers toute la journée pour travailler dans les champs. À la fin de la journée, chaque travailleur reçoit le même salaire, même si certains ont travaillé dur toute la journée et d'autres n'ont travaillé que quelques heures. Pour la plupart des travailleurs, cela semble injuste. Comment une personne qui ne travaille qu'une heure peut-elle toucher le même salaire qu'une personne qui travaille toute la journée?

Torrance souligne que les exégètes fondamentalistes et libéraux manquent le point de la parabole de Jésus, qui traite non pas des salaires et de la justice, mais de la grâce inconditionnelle, généreuse et puissante de Dieu. Cette grâce n'est pas basée sur combien de temps nous avons travaillé, combien de temps nous avons cru, combien nous avons étudié, ou à quel point nous étions obéissants. La grâce de Dieu est entièrement basée sur qui Dieu est. Avec cette parabole, Jésus rend "visible" la nature "invisible" de la grâce de Dieu qui, contrairement à nous, voit et fait les choses. Le royaume de Dieu ne concerne pas combien nous gagnons, mais la générosité généreuse de Dieu.

La parabole de Jésus nous dit que Dieu offre sa merveilleuse grâce à tous les hommes. Et tandis que le cadeau est offert à tous dans la même mesure, certains choisissent immédiatement de vivre en grâce dans cette réalité et ont ainsi la possibilité de l'apprécier plus longtemps que ceux qui n'ont pas encore fait ce choix. Le cadeau de la grâce est pour tout le monde. Ce que l’individu en fait est très différent. Lorsque nous vivons dans la grâce de Dieu, ce qui était invisible pour nous est devenu visible.

L'invisibilité de la grâce de Dieu ne les rend pas moins réels. Dieu s'est donné à nous pour que nous puissions le connaître et l'aimer, recevoir son pardon et entrer en relation avec lui en tant que père, fils et esprit saint. Nous vivons dans la foi et non dans la recherche. Nous avons expérimenté sa volonté dans notre vie, dans notre façon de penser et d'agir. Nous savons que Dieu est amour parce que nous savons qui il est en Jésus-Christ qui nous l'a "révélé". Tout comme dans Jean 1,18 (Nouvelle traduction de Genève) s'écrit:
«Personne n'a jamais vu Dieu. Le fils unique nous l'a révélé, lui qui est lui-même Dieu et s'assoit aux côtés du père. » Nous ressentons la puissance de la grâce de Dieu lorsque nous expérimentons son intention de pardonner et d'aimer - de nous faire le merveilleux cadeau de sa grâce. Tout comme Paul l'a fait dans Philippiens 2,13 (Nouvelle traduction genevoise) exprime: "Dieu lui-même est à l'œuvre en vous et non seulement vous prépare, mais vous permet également de faire ce qu'il veut."

Vivant dans sa grâce,

Joseph Tkach
Président GRACE COMMUNION INTERNATIONAL


pdfVisibilité invisible