Vivre dans l'amour de Dieu

537 vit dans l'amour de Dieu Dans sa lettre aux Romains, Paul a posé la question rhétorique: "Qui veut nous séparer de l'amour du Christ? Tribulation ou peur ou persécution ou faim ou nudité ou danger ou épée? » (Romains 8,35).

Il ne peut vraiment pas nous séparer de l'amour du Christ, ce qui est clairement montré ici, comme nous pouvons le lire dans les versets suivants: «Car je suis certain que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les pouvoirs ni les pouvoirs, ni le présent ni l'avenir , ni haut ni bas ni aucune autre créature ne peut nous séparer de l'amour de Dieu qui est en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 8,38: 39).

Nous ne pouvons pas être séparés de l'amour de Dieu parce qu'il nous aime toujours. Il nous aime que nous nous comportions bien ou mal, que nous gagnions ou perdions ou que les temps soient bons ou mauvais. Croyez-le ou non, il nous aime! Il a envoyé son fils, Jésus-Christ, mourir pour nous. Jésus-Christ est mort pour nous alors que nous étions encore des pécheurs (Romains 5,8). Il n'y a pas de plus grand amour que de mourir pour quelqu'un (Jean 15,13). Alors Dieu nous aime. C’est certain. Quoi qu'il arrive, Dieu nous aime.

Pour nous chrétiens, la question la plus importante est peut-être de savoir si nous aimerons Dieu quand les choses se compliqueront. Ne nous leurrons pas en supposant que les chrétiens sont à l’abri des épreuves et de la souffrance. Il y a de mauvaises choses dans la vie, que nous soyons saints ou pécheurs. Dieu ne nous a jamais promis qu'il n'y aurait pas de difficultés dans la vie chrétienne. Aurons-nous aimer Dieu dans les bons moments et dans les mauvais?

Même nos ancêtres bibliques y ont pensé. Regardons les conclusions auxquelles ils sont arrivés:

Habakkuk: «Le figuier n'y sera pas vert, et il n'y aura pas de croissance sur les vignes. Le rendement de l'olivier est absent, et les champs n'apportent pas de nourriture; Les moutons seront retirés des obstacles et il n'y aura pas de bétail dans les écuries. Mais je veux être heureux du Seigneur et être heureux en Dieu mon salut » (Habacuc 3,17: 18).

Micha: «Ne sois pas content de moi, mon ennemi! Si je m'allonge, je vais me relever; et même quand je suis assis dans le noir, le Seigneur est ma lumière » (Moi 7,8).

Job: «Et sa femme lui dit: Tiens-tu toujours à ta piété? Annuler Dieu et mourir! Mais il lui a dit: Tu parles comme parlent les femmes insensées. Avons-nous reçu le bien de Dieu et ne devrions-nous pas aussi accepter le mal? En cela, tout Job n'a pas péché avec ses lèvres » (Job 2,9-10).

J'aime mieux l'exemple de Schadrach, Meschach et Abed-Nego. Lorsqu'ils ont été menacés d'être brûlés vifs, ils ont dit qu'ils savaient que Dieu pouvait les sauver. Cependant, s'il choisissait de ne pas le faire, elle irait bien (Daniel 3,16: 18). Ils aimeraient et loueraient Dieu, quelle que soit sa décision.

Aimer et louer Dieu n'est pas vraiment une question de bons ou de mauvais moments, ni de gagner ou de perdre. Il s'agit de l'aimer et de lui faire confiance, quoi qu'il arrive. Après tout, c'est le genre d'amour qu'il nous donne! Reste ferme dans l'amour de Dieu.

par Barbara Dahlgren